#ironèmes

Le projet #Ironèmes est une collaboration entre le collectif et Étienne Candel, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication au Celsa Paris-Sorbonne et chercheur au Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication.

Les ironèmes, calembours poétiques, postés en quantité depuis @etienne_candel sur twitter ont fait l’objet de leur première exposition au Tank à Paris, en Mai 2018. Tout l’espace s’était rhabillé pour la soirée du 3 mai, consacrée au vernissage de l’expo « #ironème #ironèmes » à l’occasion de laquelle la conférence « L’écriture et ses environnements » a été organisée. Sur la rue, un mur d’affiches multicolores aux bons relents de rave party des années 90, une vitrine décorée d’une colonne d’ironèmes, et des vitres transformées en vitraux. A l’intérieur, trois panneaux monumentaux reprenant, sur un fond bleu/vert/rose, des centaines d’ironèmes glanés sur l’archive Twitter d’Étienne Candel. Neuf lettrages originaux à la main étaient exposés pour l’occasion réalisés par Vivien Gorse, Théo Guillard et Axel André.

Cette exposition faisait suite à la parution d’un article dans la revue Après/Avant n°3 éditée par Les Rencontres de Lurs, parue en Mai 2015, au sein duquel les membres du collectif (Vivien Gorse, Théo Guillard et Jérôme Sallerin) avaient déjà lettré les ironèmes.